Pourquoi est-ce que je ne poste plus ? Deux options : soit je n'ai plus rien à dire d'intéressant, hmmm enfin bref, soit je ne veux pas le dire. Et là, c'est clairement la deuxième option. Parce qu'à force, au bout de plus de 6 ans de bavardages qui ne sortiront pas d'internet, la frontière entre cet espace exutoire et mon petit quotidien se réduit ; des lecteurs sont devenus des amis, des amis sont devenus des lecteurs, ma famille me lit et des collègues aussi. Et l'augmentation du nombre d'interférences apporte des conséquences, des réactions, des commentaires et des prises de position. Pourquoi je poste aujourd'hui ? Simplement pour me souvenir. C'est aujourd'hui que j'ai réalisé que c'était terminé.