jeudi 3 janvier 2008

Le début de la fin

- Allo ?
- Salut, Saki, comment ça va ?
- Hey, salut collègue ! Ca va bien, et toi ?
- Ma foi, ça va...
- Pas trop dur la reprise ?
- C'est tranquille, y a pas encore trop de monde au siège du Groupe V., tu sais.
- Oui, je me doute bien, heureusement qu'on est là pour faire tourner la boutique, hahaha...
- Euh, d'ailleurs, je t'appelais pour t'annoncer un truc...
- Ha ?
- Oui.
- Ha...
- ...
- Je...
- Non, ne me dis pas que...
- Si. J'ai donné ma démission hier.
- ...
- ...
- Mais... Mais... comment je vais m'en sortir sans toi sur le projet "Cacahuète 427" !?
- Ca va bien se passer, tu verras.
- Tu dis ça parce que tu t'en vas.
- Oui.
- ...
- Bonne année !

samedi 5 janvier 2008

En chaussettes sur le lino

J'ai reçu la suite de Dallas par sms,
J'en suis tombée de mes bottes !
J'ai récupéré une petite culotte,
Que je ne me souvenais même plus avoir égarée,
Je me suis tuée,
Dans mes nouveaux escaliers.
J'ai revu mon dentiste qui m'a fait pleurer,
Sans le faire exprès.

lundi 7 janvier 2008

Mac Gyver n'est pas un pissou (lui)

Ma mère, dans sa grande bonté vestimentaire, m'a donné un nouveau jean. Ce jean est parfait et magique : dans une matière élastique mais pas trop, il me donne des formes fermes à tel point que Pamela, ma collègue, trouve que j'ai maigri, ce qui m'a réjoui pour la journée. Ce jean a juste un tout petit léger inconvénient un peu chiant : la fermeture éclair ne tient pas fermée, ce qui est un peu gênant tout de même.
Aucun problème, Mac Gyver était mon disciple, un élastique passé dans le zip de la fermeture, j'enroule l'élastique autour du bouton, et tadam, ça tient, c'est parfait. Tout va pour le mieux et je peux déambuler, fière et longiligne dans les couloirs du boulot.
Sauf que...
Vu que j'attends toujours la dernière DERNIERE seconde pour aller faire pipi, les quelques secondes supplémentaires nécessaires au souvenir de l'élastique ("Tiens, qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi mon jean ne se baisse pas ? .... MAIS PUTAIN QUELLE IDEE DEBILE JE SUIS TROP CONNE VIIIIIIIIIITE !"), et au désenroulage dudit élastique évidemment peu coopératif, ont été de trop.
Tout ce que vous voulez que CA n'est jamais arrivé à MacGyver.

vendredi 11 janvier 2008

J'vais au matelas

Aujourd'hui, j'ai déclaré la guerre.

samedi 12 janvier 2008

Devant chez le médecin...

mercredi 16 janvier 2008

Trafic d'objectifs

Vu qu'elle me rachète mon Pentax, ma puce des bois cherche à vendre son bridge.
Moi, j'vous l'dis, c'est une super bonne affaire.
Alors si vous êtes intéressés, n'hésitez pas.

jeudi 17 janvier 2008

Big bisous...

jeudi 24 janvier 2008

S.O.S

Je vois les gens qui causent, je vois leurs lèvres qui remuent et j'entends rien. J'ai une double otite, et au fond des conduits auditifs, des bouchons de cérumen épais comme mes spécifications fonctionnelles en retard de 3 mois. Et puis d'abord, j'ai même pas envie d'écouter. De toute façon, ça va encore merder, et ça va finir en crise contre le mur de mon bureau, et en pause cloppe dans-ton-cul-les-cactus avec Pamela.
Je vois les gens qui me regardent, et je sais pourquoi. Un mutant champignon invisible vénéneux de l'espace m'attaque toutes les deux heures, déposant sur tout mon corps de poulpe stressé, de la tête aux pieds, d'artistiques et éphémères plaques rouges aux formes aussi diverses que variées. "C'est marrant, ta chtouille", me dit Brahman, un prestataire un collègue un ami mon coach perso méthode "dans ta face", me prouvant ainsi, si cela restait encore à prouver, que d'un, il ne sait pas ce que veut dire chtouille, que de deux, il a un sens de l'humour unidirectionnel - comprendre, uniquement à mes dépends, "c'est marrant, ta chtouille", me dit-il donc, "faudrait prendre des photos, et toutes les superposer, ça se trouve y a un message secret caché !".
Ouais, si y a un message, je me doute ce qu'il veut communiquer, le mutant champignon invisible vénéneux de l'espace : PHONE HOME & GO HOME !
Et putain, j'viendrais bien avec lui.

lundi 28 janvier 2008

Stress & Dermographie

mercredi 30 janvier 2008

Qu'as-tu appris aujourd'hui ?

- Madame Kitten ?
- Oui ?
- Vous venez de réserver pour 400€ un nom de domaine en .int, pouvez vous m'envoyer la preuve que vous êtes bien une organisation inter-gouvernementale ?
- ...
- J'en déduis que non. Nous allons annuler votre commande. Par contre, la CB utilisée, celle du chef de votre chef je crois, sera débitée quand même, mais nous allons vous faire un avoir.
- ...
- De 400€.
- ...
- Vous allez réserver un autre nom prochainement ?
- *Sanglots*

La chasseuse la plus classe du monde