mardi 15 mai 2007

Tempus mon cul

Le temps passe trop vite. Dans ma boîte aux lettres, les mails urgents non traités qui s'empilent remontent déjà à la mi-avril. Le temps passe trop vite. Parfois, mais pas trop souvent heureusement pour ma santé mentale, je réalise et j'ai un putain de vertige, comme un alpiniste martien en bas du Mont Olympe qui se dit que bon, finalement cette ascension, si on laissait tomber, hein ? Le temps passe trop vite. Dimanche, je vais encore vieillir.

dimanche 20 mai 2007

Trente et Un

Let's dance little stranger
Show me secret sins
Love can be like bondage
Seduce me once again

Burning like an angel
Who has heaven in reprieve
Burning like the voodoo man
With devils on his sleeve

[...]

Come on little stranger
There's only one last dance
Soon the music's over
Let's give it one more chance

Won't you dance with me
In my world of fantasy
Won't you dance with me
Ritual fertility

[...]

Dance with me - Nouvelle Vague

lundi 28 mai 2007

J'ai faim

Je ne sais pas cuisiner.
Du tout.
J'adore bien manger mais je suis la pire cuisinière de la terre, je rate même les trucs hyper simples, genre je mets le feu à mes sourcils quand je veux faire des petites pommes de terre congelées, et mes steacks hachés sont toujours brûlés à l'extérieur-congelés à l'intérieur.
Quand personne n'est là pour me faire à manger, je préfère mourir de faim. Bon, ok, j'exagère, je sais quand même griller une tartine, allumer l'auto-cuiseur pour me faire un peu de riz, et brûler quelques lardons.
Mais je ne sais rien faire de compliqué qui comporte plus de trois ingrédients - à part mon gateau moelleux au chocolat, mais c'est une question de survie.
Et une fois par miracle, je n'ai pas trop raté une tajine au poulet et aux poires : le véritable cuisinier était parti à la chasse à la coriande, et m'a laissée me débrouiller toute seule. "Surtout, ne panique pas, je reviens tout de suite" - en réalité, il est revenu deux heures plus tard - "tu suis les instructions, c'est très simple", et je m'en suis pas trop mal sortie à part dix minutes de pure panique à essayer de deviner ce que ça pouvait bien vouloir dire "pocher" des putains de poires, merci Google.
Je suis très mauvaise cuisinière, et je le vis assez bien ; c'est très utile en soirée avec des copains :
- Qui fait la bouffe ?
- PITIE ! PAS SAKIIIII !

Mais bordel, depuis que je lis ça, je me dis que merde quand même, je rate un truc ou quoi ?

Truc qui me gonfle n°7437

Pas pouvoir faire le lit.



Emmerdeurs.