lundi 1 mai 2006

Nimrod

Montagne, voici que je dandine entre deux bosses taciturnes,
Sollicitant, en aveugle, la grâce de mourir en apesanteur.

mercredi 3 mai 2006

La suite des formidables aventures du Poulpe en Titane

Ultime rendez-vous avec mon chirurgien hier soir qui ponctue une longue série d'entretiens tendus et tordus à base de pince, de limage, de poncage et de retour d'effort. Le résultat est là, l'assise de ma mâchoire s'est suffisamment stabilisée pour que je sois autorisée en phase 2, adieu mes arcs chirurgicaux lourds, douloureux et encombrants, retour à une orthodentie classique, légère, euh... douloureuse et encombrante, merde.
Du coup, plus besoin de porter mes élastiques en journée !
Et....
C'est très bizarre...
Je me sens toute nue...
Des dents.
Brrrr...

vendredi 5 mai 2006

J-15

Mes 30 ans approchent !
Pour éviter que je déprime et que je me noie dans mon Yop de chagrin à cause de la vieillesse ennemie toussa, je veux bien ça ou ça, ou ça, et quelque chose dans ce goût mais je voudrais pas abuser.
Et rien à voir, mais ooooh shiny.

C'est mal mais on m'a forcée...

samedi 6 mai 2006

30 ans en avance...

jeudi 11 mai 2006

One week-end, six pics

 
 
 

samedi 13 mai 2006

Régime métallique

Connaitre son orthodentiste depuis plus de 15 ans ne permet même pas de faire décaler un putain de rendez-vous aux aurores à une heure plus décente, la haine quoi, les samedis matins sont fait pour dormir bordel, surtout quand on s'est couché à 3h du mat' la veille à force de passer la soirée à taper sur des abraknydes en charmante compagnie.
C'est donc l'oeil vitreux et le poil terne que je me suis trainée jusqu'au cabinet de mon bourreau préféré, qui s'est empressée de me débarrasser de mes arcs lourds - enfin, putain, depuis février que j'attends ça - pour me remettre des arcs plus légers et aérodynamiques. Elle m'a aussi rassurée énergiquement - "mais non, t'es pas moche, arrête de te plaindre ou je te refais le menton à la fraise électrique" - avec la douceur et la patience qui l'ont rendu célèbre dans la ville de mon enfance - "je te dis que c'est pas tordu, arrête de gémir, je tire à peine là".
Je passe doucement ma langue sur mes dents pour découvrir le nouvel arrangement de métal qui va partager mon quotidien pendant les mois à venir... Je ressens à nouveau très douloureusement la place, l'inclinaison, et l'orientation de chacun de mes dents, qui pulsent violement sous l'effet de la traction métallique.
Et je me dis, aïe j'ai mal et... j'aurai dû petit déjeuner avant d'y aller.

mardi 16 mai 2006

Help Wanted... AU SECOURS !

Bon, j'abandonne, j'en ai ras le bol, à l'aide.
J'explique : pour des raisons diverses et variées, j'abandonne l'hébergement chez moi, et je migre mon blog sur un serveur distant... Du coup, ça veut aussi dire laisser tomber le moteur de blog fait maison en Zope et en Python....
J'ai opté parce qu'il faut bien choisir pour DotClear, et je m'en sors pas DU TOUT...  et ce malgré l'aide trèèèès patiente d'an.archi - qu'il en soit mille fois remercié, je suis très désagréable quand ça fonctionne pas comme je veux...
C'est probablement parce que je suis une tanche en php, mais je veux exactement le même système qu'ici - le weblog, les archives, les troncheshots - pas codé en dur bien sûr, mais en dynamique automatique et toussa, et tout ce que j'arrive à faire pour l'instant, c'est ça, donc si quelqu'un qui connait bien DotClear voulait bien m'aider, je suis prête à payer en nature*, merciiiii...

*un saucisson et une bière, ça ira ?

jeudi 18 mai 2006

Grossebouffe a faim !

C'est encore une fois le contrôleur qui me réveille.
- "Mademoiselle, on est arrivés !"
Je m'étire, je baille et je m'extirpe du Ter. Mes trois premières pensées cohérentes, sont "waaaah il fait beau !", "p'tain faut que je fasse pipi, là" et "grrroOoOOourrriiïk, han la vache, j'ai trop faim", la preuve qu'on peut rester simple même en étant docteur - MWHAHAHAHA oui, non presque deux ans après, je ne m'en lasse pas, et vous ? Oui ? Ha.
Je règle la deuxième pensée en faisant un crochet par les immondes wc de la gare - plus rien ne m'effraie depuis certaines toilettes à la Turque - et soulagée et sereine sous un ciel bleu pastel, je lance Titoon sur la route d'une boulangerie, afin d'apaiser mon ventre qui compose gaiement un magnifique concert de gargouillis.
Quatre arrêts plus tard, l'échec est cuisant, le Dieu de la Brioche conspire contre moi en me privant de ses enfants, pas une des putains de boulangerie de Boink n'a produit de brioche au sucre ce matin... Au bord de l'inanition, dans le bruit assourdissant des grognements de bête produit par mon bidouf, je rampe jusqu'au Casino, j'attrappe un sachet de petits pains au lait, et me jette sur la caisse. La jeune femme me glisse un regard hanté.
- On va pas pouvoir vous encaisser, l'ordinateur vient de planter...
- GgrroooOOooaRrruuiiiïk !!
- Bon, euh, elles sont à combien déjà ces brioches ?

samedi 20 mai 2006

Voilà...


... j'ai 30 ans.
Et maintenant ?

Mostly Cloudy

Partir en vacances, c'est chouette. Partir en vacances au soleil - en théorie, hein, la météo prévisionnelle étant actuellement super décevante, mais je garde espoir - c'est super chouette. Faire son sac, c'est relou. Faire son sac à l'arrache, dans le stress et toute speedée, c'est super relou. Alors quand en plus, je réalise que les chats ont pissé dans le sac un jour entre la dernière fois que je l'ai utilisé et aujourd'hui, je vous laisse imaginer l'odeur, et mon humeur.

mardi 30 mai 2006

Odeurs félines

Le plus chiant dans les vacances, c'est quand elles sont terminées. Je me faisais cette réflexion passionnante tout à l'heure dans le train juste après avoir remarqué que le wagon du TGV de 18h puait le pipi de chat ou alors c'est dans mon nez à cause de mes fringues qui ont évidemment conservé la sale odeur toute la semaine. Y a des chats qui mériteraient la mort par noyage dans les toilettes mais putain dès que tu les engueules, ils te font leur regard Power Croquettes Love Extrème et tu te retrouves tu ne sais plus comment en train de leur gratouiller le bidouf et de sourire bêtement quand ils te mordent sauvagement parce que tu grattes pas bien où qui faut. Les chats sont chafouins, ils arrivent même à pisser dans un TGV, c'est dire, même si c'est pas l'odeur la plus désagréable que j'ai croisée en un an d'aller retour boinkesque. Ouais parce que je me disais ça aussi, ça va faire un an que je bosse, tain... Je suis vieille, j'ai la peau de dessous les bras qui pend, et le prochain qui me sourit gentiment en me disant, ha ouais trente ans et le bébé c'est pour quand, je le noie dans du pipi de chat.