jeudi 2 mars 2006

Méfloquine

Lundi, je retourne au taff, youpi, et le samedi juste après je m'envole aussi sec pour un pays exotique peuplé de mygales affamées et de crocodiles qui se sont pas fait refaire la mâchoire, eux. Vu mon bol légendaire, y a toutes les chances pour que je me fasse mordre par un hippopotame enragé, ce qui ferait qu'en plus d'être moche, je serais morte, pas de bol, mais comme je suis un poulpe tigré consciencieux, bin je commence mon traitement préventif contre le paludisme.
Et sur la notice, je lis : "Effets indésirables courants : nausées, vomissements, vertiges."
Ha.
Ca va être coton d'apprendre à vomir par le nez, là.
Je suis vraiment obligée d'y aller ?

vendredi 3 mars 2006

From the saucepan into the fire

Depuis deux jours, mon patron m'inonde de mails pour des réunions par ci et des rendez-vous par là. Jusqu'à maintenant, je ne réponds pas parce que arrêt de travail jusqu'au bout, quoi merde. Mais les horaires desdites réunions devenant complètement délirants - genre jusqu'à 21h, biiiien sûr - j'ai fini par réagir, et j'ai reçu ceci en retour :
Saki,
J'espère que tu reviens en pleine forme parce que les prochains mois vont être bien bien chauds...

Mmmmh...
Ca se prolonge comment, exactement, un arrêt ?

mardi 7 mars 2006

Titanironique

Repas de midi, avec les collègues...
- Et les élastiques, là, tu les gardes jusqu'à quand ?
- Chais pas trop, encore quelques mois je pense.
- Vache, et l'appareil ?
- Un an, normalement.
- Eh bé !
- T'as pas trop souffert au moins ?
- Nan, nan, ça va...
- T'arrives à manger ?
- Oui, oui, ça, ça va, le plus dur en fait, c'est de rien sentir au menton, et pis, bah, maintenant, bin... je suis devenue moche.
- Oh.
- Ha.
- Quoi ?
- Euuuh...
- T'as changé ? Elle a changé ? Je vois pas la différence, moi...
- Bin, elle a des bleus, là et là... Non ?
- ....

jeudi 9 mars 2006

En Transit

Il est possible de souffrir du jet-lag lors d'un simple aller-retour parisien, surtout si les deux journées de boulot qui composent celui-ci sont séparées par une nuit bien trop courte et de trop nombreuses bières.
Il semblerait de l'avis général que je ne sois pas si moche. Je reste convaincue que tous ces gens ont grave besoin de lunettes, putain.
Ou de moins boire, au choix.

vendredi 10 mars 2006

Toc toc toc ?

Je suis tellement ridicule que ça en devient pathétique.
Ou l'inverse.

Parfois, se préparer pour aller au boulot, c'est très dur

 

samedi 11 mars 2006

Retour de force

Panique.
J'ai oublié mes élastiques.
Dans le tiroir de mon bureau, à Boink...
C'est pas encore cette nuit que je vais dormir.
Et j'ai toujours pas terminé mon sac...
La première mygale que je vais croiser va passer un sale quart d'heure.

lundi 13 mars 2006

Working Girl

30° C,
Ciel bleu & grand soleil,
Mer claire bleue lagon,
Poissons grillés et oursins fraîchement pêchés,
Planteur et ti-Punch...

Et après on se demande pourquoi j'ai du mal à réaliser que je ne suis pas en vacances.

mardi 14 mars 2006

La nuit de la morte-vivante

39°C de fièvre,
Une nuit entière à rendre tripes et boyaux,
Des crampes et des tremblements dignes de la Grande Grippe Espagnole,
Deux kgs perdus en quelques heures,
Des piqures anti-vomitives dans les mains...

Tout ça à cause d'un putain de parasite qui a choisi *mon* assiette et *mon* estomac !

dimanche 19 mars 2006

One week, six pics

 
 
 

Choc thermique

Quand le commandant de bord l'a annoncé, tout l'avion a rigolé. Un degré sur Paris, après tout le soleil de là-bas, ça paraissait aussi inimaginable qu'improbable. Les sourires se sont congelés dès le premier pied sur l'escalier qui se jette du Boeing 777, et les "Ouah, putain, mais oh, il fait trop froid !" se sont évaporés en fumée d'air chaud éphémère, pendant qu'un grand poulpe tigré et son petit parasite de compagnie s'accrochaient au fauteil en refusant d'écouter les hôtesses de l'air qui expliquaient, que allez, soyez raisonnable, on est arrivé, c'est terminé, fini le soleil et les rêves d'été, retour à Boink, et à ce putain de long et interminable hiver.

mercredi 22 mars 2006

Natural Rubber Latex

J'ai vu mon chirurgien et maintenant, j'ai des élastiques panda à droite, et des élastiques panthère à gauche.
Si c'est pas la classe, ça ?

lundi 27 mars 2006

Le monde me donne la gueule de bois, mais l'alcool arrange ça

Tu rentres du boulot, la tête un peu en vrac.
Tu te poses plein de question, sur ta vie, l'univers, et le reste.
Tu te tapes un train, deux métros, un passage à la superette et un bus.
Tu arrives devant chez toi, tu te souviens même plus d'avoir fait le chemin.
Tu devais dormir.
Ou être déconnectée.
Tu ouvres la porte, tu gratouilles le chat, tu allumes la télé, tu ouvres le frigo en te disant, allez, je mange et au lit, vive le métro, boulot, dodo.
Et soudain, dans la porte, tu aperçois...
Un reste de bouteille.
Du Coteau.
La vie est belle !

vendredi 31 mars 2006

La violence même verbale ne résoud rien mais putain, ça fait du bien

Le prochain manifestant anti-CPE bloqueur de train, bloqueur de fac et annulateur de concours que je croise, je lui pête la gueule à grand coup de manivelle à démarrer Titoon et après, je lui roule dessus, deux fois.
Traitez moi de sale vieille réac anti-jeune égoiste et violente qui ne pense qu'à sa petite vie étriquée si vous voulez, rien à foutre, ça me fera du bien de me défouler.
Nan mais merde à la fin, quoi.

Edit : oké, d'accord, arrêtez de râler, je pêterai la gueule à Villepin aussi, comme ça pas de jaloux.