vendredi 2 septembre 2005

Catch 22

Pourquoi
Je n'arrive pas
À me contenter
De ce que j'ai ?

Pourquoi
Je veux toujours
Ce que
Je n'ai pas ?

samedi 3 septembre 2005

I've been a bad bad girl (again)

 

dimanche 4 septembre 2005

I'm doing fine

Un iPod.
Un scooter.
Le vent sur mes bras nus.
Chanter à tue-tête jusqu'à la place de la mairie.
Petit verre de Coteaux en apéro.
Brunch avec les parents et la mamie.
Blagues, délires, souvenirs et fous-rires.
Un iPod.
Un scooter.
Le vent sur mes épaules.
Chanter à tue-tête jusqu'à l'appart.

lundi 5 septembre 2005

Réveil chafouin

Le matin, il fait trop tôt.
La preuve, tiens, c'est encore la nuit.
Les éboueurs sont toujours pas passés.
Mes chats sont même pas réveillés !!
Mon cerveau est à demi-endormi.
Et mes rêves de la nuit sont pas finis...

Le poulpe métallique n'est point photogénique

- NON !
- Si.
- Nan.
- SI !
- Patron, steuplé, allay, naaaan !
- Écoute Saki, tout le monde l'a fait alors zoupe toi aussi et que ça saute !
- Oui mais nan mais je suis moche et..
- Taratata, je veux pas le savoir, hop, PHOTO !

[Quelques clichés plus tard, Saki et son patron contemplent désolés le résultat qui va partir dans la Gazette du Groupe V. et va être vu par tout le personnel]
- Hum.
- ...
- C'est vrai que t'es moche.
- ...
- [Tournant la tête] Et sur celle là, regarde, hahaha, comment tu ressembles trop à un canard !

J'encadre donc je suis

Sous la pression populaire électronique, je vous donne par ce post des nouvelles de mes stagiaires, Prems et Deuz, alors non, je ne les ai pas virés, ils ne sont pas perdus en mer, je ne les ai pas non plus tués et découpés en petits bouts (quoique j'en ai souvent eu envie, hum hum), ils n'ont pas sombré dans un alcoolisme précoce à grand coup de Calva à la pomme dans ta face (parce que c'était déjà fait d'avant le stage) mais ils ont terminé leur rapport (ergle) et sont partis voguer vers d'autres aventures, en laissant un grand vide au Groupe V. et en rendant soudainement mes pauses déjeuner euh... hum... beaucoup plus légales.
Mon nouveau stagiaire, Troiz, est beaucoup beaucoup moins fnu...
Et bon sang, il tape sur les touches de son clavier comme s'il leur en voulait.

mardi 6 septembre 2005

Mute Button

Je suis la reine des gaffes. Suffit de me fréquenter pendant à peine quelques jours pour s'en rendre compte. Le truc à pas dire, la chose à ne pas sortir, c'est pour moi. Je parle sans réfléchir, à tort et à travers, je ne sais pas me taire.
Tu parles trop, comme dirait l'autre.
Alors, quelque part, je comprends vraiment que mon patron soit devenu tout blanc, quand comme de par hasard je me suis retrouvée au repas de ce midi - à l'occasion de la visite des Maouss Big Bosses du Groupe V - juste à côté du Numéro 2.
Mais je crois franchement que je m'en suis bien sortie.
Au moins jusqu'à mon quatrième verre de vin...

lundi 12 septembre 2005

Sooper, Troisième.

Juste histoire de savoir
Si quand je crie
Y a encore de l'Echoes
La réponse est OUI !

Les chiens ne font pas des chats et réciproquement

Sms de mon petit papounet :
Kikadi qje savaipas SMSer. ca tépate 1! povfille médisante épi je SéFR plin de trucs :-))& ossi ;-) ahah q tes memepacap  je telaisse àtapovvie fade bises Tonpapa

Sms de ma petite mamounette genre deux secondes plus tard :
TON PÈRE TRICHE* AVEC LES MESSAGES BISOU MAMAN

*Comprenez, il le tape avec un clavier d'ordinateur et une interface Web pour Sms et pas avec ses gros doigts sur le clavier de son petit portable.

Putain

J'en peux plus
D'avoir le cul
Entre deux trains.

mardi 13 septembre 2005

Dreams are my reality

Je compte, je décompte, j'additionne, je soustraie et je multiplie. Tous mes doigts y passent et mes orteils aussi. Je réfléchis, je plisse le front et dans mon effort, je tire un peu la langue. Une pensée vagabonde me fait perdre le fil, je rouspète et je recommence, ce coup-ci j'attrape un stylo et une feuille de papier. Je griffonne, je marmonne, alors dans le train, on va dire 50 minutes, la nuit prochaine, erf seulement 5 heures, mais je peux rajouter 45 minutes avec le train de retour...
Obsédée, je compte et je recompte mes heures de sommeil, je les mets de côté, je les économise, pour pouvoir mieux les dépenser. Je négocie violemment avec mon cerveau de banquier qui me fait cher payer les découverts et les intérêts.
Parce que si je ne dors pas, je ne rêve pas.
Et si je ne rêve pas...
Gare à moi.

jeudi 22 septembre 2005

Froid, moi ? Jamais.

Les soirées copines, c'est cool.
On picole, on discute, on dit du mal de nos mecs, et pis aussi un peu de bien quand même.
Et vu qu'au Groupe V., je suis la seule et unique nana - ce qui induit des problèmes douloureusement existentiels en cas de non prévision des petits troubles mensuels, genre mmmmh, quel collègue pourrait me prêter un tampax ? - ça me fait trop grave du bien de faire ma pétasse pendant toute une soirée avec les filles.

Les soirées copines, ça finit tard.
Alors forcément, le lendemain matin, j'ai grave du mal. Je grogne, je râle et j'ai froid. J'appréhende un peu beaucoup cet hiver parce que je sens que le micro climat particulièrement sibérien de Boink me réserve encore quelques suprises thermiques. Étant aussi grande frileuse que grosse dormeuse - la preuve, à l'heure actuelle, j'ai deux pulls en laine sur le dos et mes collègues sont en bras de chemise, les oufs - je supporte déjà difficilement le train, ouvert à tous vents - note à moi-même, investir dans l'achat d'un plaid en laine de Yak pour les trajets - et je ne comptais pas sur Titoon pour me réchauffer lors de la route jusqu'au Groupe V.
Grande fut mon erreur.
J'ai testé le chauffage de ma pitchoune ce matin, et c'est de la bombe bébé ! Un vrai condensé de super nova sur roues qui traverse l'hiver nucléaire de Boink à fond la caisse, un poulpe réchauffé, enchanté et liquéfié au volant.
J'ai trouvé où je vais hiberner.

Blague Carambar

14:38 <Saki> Humpf.
14:38 <Saki> Coup de fil d'Inde en anglais
14:38 <Saki> RHA
14:38 <Saki> Je suis rouillée
14:38 <ViVeLaMe> c'était cochon ?
14:39 <ViVeLaMe> (un coup de fil cochon d'inde ok je sors)

vendredi 23 septembre 2005

Great Chuck Yeah Cadal From Llyn

mardi 27 septembre 2005

Chéri, viens par ici que je t'Hache-Tripes

Où la soirée "Cool je suis à l'appart de bonne heure, si on s'faisait un petit repas en amoureux les yeux dans les yeux sans télé ni ordi, juste nous deux on discute de tout et de rien" de notre héroïne le Poulpe Métallique se transforme soudainement et subitement en "Euh, ça t'ennuie pas si je fais une instance ce soir, mon amour ? Ha euh nan tu peux pas venir t'es pas level 60, mais ton frangin ouais".
Dans ton cul, Saki.
Youpi.

mercredi 28 septembre 2005

Fous du volant

Je freine et je rétrograde en jurant comme un charretier, je me réinsère sur la voie de droite, Titoon gémit de toute la force de ses petites soupapes, je lui accorde une légère dose de starter, elle se calme et ronronne bruyamment à nouveau.
Ca fait trois fois que j'essaie de doubler ce mmmmggrmmble de camion, et trois fois qu'il me fait le même coup, il freine dans la descente, je déboite, je commence à doubler, il accèlere EXPRÈS je peux pas être paranoïaque à ce point putain, une montée arrive, ma Titoon peine, je passe en dessous du 80 et les crétins qui m'arrivent au cul à 260 me démontrent leur agacement ilégal à grand renfort d'appels de phare et de coups de klaxon.
Je finis par réussir à doubler le *censuré* de poid-lourd grâce à une longue descente et une feinte à la Deuz  assortie du doigt d'honneur réglementaire, tout en manquant de perdre la moitié de Titoon sur le bord de la route...
... et je crois entrer dans la 4ème dimension quand les deux camions suivants me font l'un après l'autre exactement le même cinéma.
Oké.
Y a un nouveau jeu sur la route de Boink, et il me plait pas, mais alors pas du tout...
Mmmh...
C'est possible de mettre de la nytroglycérine dans une 4trelle ?