jeudi 20 mars 2014

Poésie aussi

Mes enfants sont des poètes, j'ai trop de la chance.
Extrait n°1 :
Loulou : Maman, je vais te chanter la chanson d'un homme qui pleure parce qu'il est fatigué de porter la mer. Tu es prête ? Tu écoutes ? (à tue tête) JE SUIS FATIGUÉ DE POOORTER LAAAA MEEEER !
Extrait n°2 :
Loukoum : Ne fais pas la bagaaaarre petite voiture, sinon c'est fini l'aventuuuuure ! (sur l'air du Petit Dinosaure)

dimanche 9 mars 2014

J'ai honte

Je me suis toujours targuée d'être tolérante, ouverte et philanthrope. Raciste, moi ? Jamais. Après tout, mon grand père est camerounais (oui, non ok, y a pas de rapport, et alors).
Mais voilà, depuis 15 jours, la maison mitoyenne à la notre est squattée par trois familles de - je cherche le terme politiquement correct - gens du voyage. Celle ci, vouée à la destruction, avait été à peine murée depuis quelques jours, qu'on les a entendus en pleine nuit forcer l'entrée à coup de barres à mine.
Ca leur a pris 24h pour s'installer, avec armes et bagages, et enfants en très bas âge. Ils font du bruit, ils sont nombreux - ils n'ont pas d'électricité, leur générateur tourne 24h/24 et fait vibrer les murs de la chambre à coucher - ils font leurs besoins dehors juste à côté de notre porte d'entrée - ils n'ont pas d'eau, donc pas de toilettes.
Moi ? Moi, je veux qu'ils dégagent, et du coup, je culpabilise.
Et j'ai honte de me rendre compte que j'aime l'autre, mais surtout quand il vit loin de chez moi.

vendredi 2 août 2013

Hérédité

Saki : Maman vient de me téléphoner
Saki : Pour m'apprendre que le chewing gum qu'elle pensait avoir jeté dans mes toilettes
Saki : était en fait au fond de sa culotte
Saki : et que du coup elle avait du chewing gum plein le cul
Saki : et que Papa était en train d'essayer de lui enlever avec une éponge rose et des glaçons
Petite Soeur Kitten : ...
Petite Soeur Kitten : Comment tu veux que je sois normale !
Saki : Je me suis fait exactement la même réflexion.

jeudi 27 décembre 2012

Placards et poussières

Les petits moments embarrassants d'un déménagement, i.e. ton mari qui fouille dans les placards.
- Mais putain mais encore une boite de Kindle !
- ...
- Mais t'en as eu combien ?
- ...
- J'ha-llu-cine, t'en as presque plus que de sac à main !

dimanche 23 décembre 2012

Ca va faire mal

On s'était, à l'époque de la découverte de la mobilité par l'Alien, gentiment moqué de ces amis parents qui alternaient les séjours à l'hôpital et les passages en catastrophe dans les magasins de bricolage pour protéger bébé et la maison des bêtises de la chère petite tête blonde. C'est une question d'éducation, qu'on disait, comme des cons. Suffit de lui dire non fermement une fois, et voilà.
Retour de karma bien mérité, le Loukoum est une tornade. On tourne le dos à peine un instant qu'il est déjà en équilibre sur une chaise sur un tabouret pour attendre la bougie pourtant allumée en hauteur. On ne l'entend pas pendant quelque secondes ? Apocalypse en préparation, généralement avec le soutien actif du nouveau petit chat orange, Panic le bien nommé.
A cause du Loukoum, nous avons failli à nombreuses reprises à notre règle de pas dire de gros mots devant les enfants. Mais PUTAIN mais Loukoum mais MERDE mais t'es pas possible BORDEL ! Il s'est déjà cassé la tronche un nombre incalculable de fois, et à au compteur plus de plaies, de bosses et de bleus en 13 mois de vie que son grand frère en plus de 3 ans.
Mais si le Loukoum fait des bêtises, le Loukoum tente de les réparer quand il se fait chopper. Me voyant arriver dans l'embrasure de la porte de toilettes, il sursaute au milieu des morceaux de rouleau de PQ qu'il était en train de déchiqueter tranquillement. Il les ramasse alors tous rapidement, et les entasse l'un par dessus l'autre sur le rouleau. Il se retourne et me regarde. Tada ! Et s'en va imaginer une autre connerie, avec le grand sourire du bébé satisfait de lui.

mercredi 12 décembre 2012

Ca sent le sapin

- Oooh le beau tout petit sapin !
- ...
- C'est celui du Loukoum, hein Maman ?
- ...
- Et il est où mon grand sapin pour moi ?

La fin d'un monde

Rénover une maison, c'est chiant, c'est fatiguant et ça coute de l'argent.
C'est trop tard pour changer d'avis ?

samedi 8 septembre 2012

Pipi caca prout

04h00, l'Alien appelle, son lit est trempé, sa couche de la nuit a débordé
06h37, le Loukoum hurle, les murs tremblent, il a fait caca, il faut le changer (et le nourrir aussi, hein)
06h39, ça glisse, oh une grosse flaque, ha le nouveau petit bébé chat* a fait pipi sous la chaise haute
08h42, privé d'un accès à la litière par la grosse chatoune jalouse, le nouveau petit bébé chat va faire caca sur le tapis de la salle de bains
12h34, l'Alien, épuisé par sa semaine d'écolier et sa courte nuit, fait pipi sur sa chaise pendant le repas
12h36, le Loukoum est constipé, il pousse, pousse, devient rouge vif et pleure TRÈS FORT parce que ça veut pas sortir
14h30, je m'enferme dans les toilettes et je refuse de bouger avant quelques années.

*adopté dans un grand élan d'enthousiasme & d'euphorie pendant les 48h où nous avons cru avoir une maison. Et en fait, non.